Comment rattraper le temps perdu ?

Il faudrait pouvoir mettre nos enfants face à leurs responsabilités. Mais ce ne sont plus des enfants à 20 ans. C’est trop tard.
La première étape, pour leur mère comme pour moi, c’est sans doute de ne plus culpabiliser, se dire que c’est eux-mêmes qui choisissent cette voie de facilité, encouragés par des forces qui nous dépassent, comme un tsunami de facilité, le flux de toute une époque passionnée de néant qui nous entraîne tous même si on s’accroche.
On a essayé, je vous jure qu’on a essayé. Mais le temps manque pour nous parents quand autour d’eux tant de forces les tirent vers le bas, le vulgaire, le brutal. Oui, il faut cesser de culpabiliser, ce sera une première étape.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *